Galerie

Voici POURQUOI vous n’avez pas envie de faire vos devoirs et COMMENT y remédier !


Tu trouves cet article intéressant ? Abonne-toi à mon blog ! 😉 (boite « Abonnement »)

Ah ah ! En ce vendredi 11/11/2011, je me devais absolument de marquer le coup en postant un article !!! 😉
Attention, pour autant, je ne poste pas pour poster, non, ce n’est absolument pas ma logique. Je poste quand je pense avoir des choses intéressantes à vous dire, quand même !!! 🙂

Bref ! ^^ Revenons à nos moutons  ! (j’adore cette expression…!)

Ah et j’oubliais ! Bravo d’être là ! Car si vous lisez ça, c’est que vous voulez réussir, même si vous êtes en difficulté. C’est déjà bien que de se préoccuper de votre réussite scolaire, c’est une preuve de maturité. Voilà, je tenais à le préciser : )

Avez-vous déjà entendu quelqu’un affirmer cela, à propos des devoirs ? :

« J’adore faire mes devoirs, c’est quelque chose d’excitant ! J’adore que les profs m’assomment de travail, ou me donne des exercices compliqués. Je préfère davantage faire mes devoirs plutôt que de regarder la télé, jouer à un jeu vidéo ou sortir avec mes amis. Les devoirs, je ne pourrai pas m’en passer ! »

Alors, avez-vous déjà entendu ce discours ? Bien sûr que non ! mdr

Certes, j’exagère un peu les propos de mon personnages, ceci étant, je tenais à vous montrer qu’il est évident que les devoirs ne sont pas une partie de plaisir, et qu’aucun élève n’aime réellement s’y atteler !

Me concernant, bien souvent les devoirs détruisent ma confiancem’ennuient, me tourmentent; car je me rend compte de mon ignorance, de ma difficulté à comprendre certaines choses d’un cours, ou de mon désintérêt profond pour le cours, de la contrainte qui m’oppresse et qui inhibe tout plaisir, du résultat potentiel inconnu, etc…. (En gros, ça m’fait chier ! mdr)

Voilà ce qui m’arrive de ressentir face à mes devoirs.

Malheureusement, nous sommes obligé de faire nos devoirs. C’est une condition importante dans la réussite de nos études. C’est avec ce système que le système scolaire est fondé (Oh ! yeah la répétition ! 🙂 ). Nous devons nous soumettre à ce fonctionnement.

Dès lors, comment pouvons-nous contourner affronter nos frustrations, nos difficultés pour parvenir tout de même à faire nos devoirs ? Et ce, correctement, bien entendu. 

Je tiens à vous le préciser tout de suite, cela n’arrivera pas en claquant des doigts, vous devez absolument faire l’effort de vouloir progresser. Vous pouvez toujours, attendre, être passif, faire les choses à moitié, fuir vos difficultés, mais, vous vous doutez bien du résultat…

Ainsi je vous propose un exercice en 2 étapes:

ETAPE 1/2:

->Pointer précisément les causes de notre problème

  • Prendre conscience de nos difficultés pour pouvoir réagir de façon pertinente

La solution: prendre conscience des raisons qui vous poussent personnellement à ne PAS faire vos devoirs.

En effet, comment est-il possible d’affronter nos difficultés qui nous empêchent d’atteindre notre but, si on ne connaît pas ces difficultés ? Cela revient à :

vouloir maigrir sans savoir ce qui nous fait vraiment prendre ou perdre du poids (alimentation ? facteur génétique ? sport ? stress ?…). Ainsi, à quoi bon de se priver de ce que l’on aime manger, si ça ne nous permet pas de perdre du poids ?

vouloir arrêter de fumer sans savoir pourquoi on n’y parviens pas (pas envie de prendre du poids ? trop accro ? habitude ancrée ?…). Ainsi, à quoi bon d’arrêter de fumer 1 jour et de reprendre aussitôt ?

vouloir être super musclé, sans savoir, malgré notre entrainement, pourquoi on n’y parvient pas (entrainement pas assez fréquent ? mauvaise alimentation ? entrainement inadapté ?…)

– ou encore, vouloir faire ses devoirs, sans comprendre pourquoi on ne parviens pas à s’y mettre sérieusement ! (fatigue ? distrait ? peur ?…)

Je pense que vous avez cerné l’intérêt de prendre conscience des causes de notre problème. Mais alors, comment faire ?

  • Comment prendre conscience et désigner précisément les causes de notre problème ?

Les difficultés rencontrées

Carte mentale personnelle élaborée sur le tableau de ma chambre, avec pour sujet: « Pas envie de faire mes devoirs »

Plus haut j’évoquais les raisons qui font que les devoirs me sont désagréables: m’ennuient, me tourmentent, ne garantisse aucun résultat performant etc… C’est déjà bien de s’en rendre compte, malgré tout c’est un peu flou. Ce serait mieux d’organiser tout ça, de hiérarchiser les problèmes, notamment.

La solution pour organiser tout ça:  faire une carte mentale ! (aussi appelé Mindmapping, ou carte heuristique). Cet outil génial va vous permettre de réfléchir de façon ludique, amusante, sur les causes et les conséquences de votre inaction face à vos devoirs.

D’ailleurs, dans mon précédent article, je conseillais cette méthode pour les personnes qui veulent développer leur intelligence visuelle et spatiale.

  • Mais comment construire une carte mentale ?

C’est très simple, voici quelques règles:

0. (j’aime bien commencer par là ! :p ) Voyez votre carte mentale, comme: une représentation des idées qui sont dans votre cerveau. C’est-à-dire que votre carte mentale est personnelle, elle vous concerne vous, directement. Elle est faite par vous et pour vous. Alors soyez libre 😉

1. Inscrivez le thème central au centre d’une feuille blanche. Ce thème peut être tiré d’un livre, d’un cours, d’une problématique, comme c’est le cas ici, avec notre problème face aux devoirs.

2. De ce thème centrale, faites partir des branches pour chaque sous-thème, qui peuvent elles-même être divisées en branches.Cela vous permet de hiérarchiser les informations de manière simple et efficace.

3. Chaque sous-thème ou concept est représenté par un mot. Vous pouvez même ajouter un petit dessin qui exprime le concept de façon visuelle.

4. IMPORTANT: Utilisez des couleurs différentes pour chaque branche. C’est pas juste pour faire beau ! Les couleurs, ça rend  beaucoup plus agréable à la lecture ! Et c’est beaucoup plus visuel, croyez-moi ! 😉

5. Ne pensez pas à faire du « beau », mais plutôt à faire du « pertinent« . Tant pis, si ce n’est pas très propre, si ça part un peu dans tout les sens. Du moment que ça reste visible, c’est le principal. Et si vraiment, ça devient trop moche, rien ne vous empêche de refaire au propre.

Je vous propose un exemple: plus haut je vous ai montré mon brouillon que j’ai réaliser sur mon tableau, voici ci-dessous, le même mais mis au propre, rien que pour vous 🙂 :

Ma carte heuristique personnelle mise au propre, avec pour sujet: « Pas envie de faire mes devoirs »

Comme je vous le disais, moi-même j’ai du mal à faire mes devoirs, je les fait très souvent à la dernière minute, ce qui n’est pas vraiment une bonne solution. Alors j’ai voulu mettre au clair les raisons qui font que je n’avais pas envie de faire mes devoirs. Et j’ai fait une Mindmapping.

Ca m’a fait beaucoup de bien, car maintenant, je sais précisément POURQUOI je n’ai pas envie ! J’ai pu désigner précisément les causes et les conséquences, et ce, dans le but de trouver une solution face à ces problèmes. Et c’est justement l’étape 2 !

REMARQUE IMPORTANTE: si vous avez fait ce mindmapping c’est pour l’utiliser. Cela ne sert à rien de le ranger une fois fait ! D’ailleurs, il peut évoluer avec le temps, vous pouvez lui rajouter des branches, en modifier etc… Alors afficher votre carte quelque part pour quelle soit visible et qu’elle ne serve pas à rien !

ETAPE 2/2:

-> Proposer des solutions face à chaque difficulté, afin de parvenir à les surmonter (en les expérimentant, bien sûr)

Voici quelques exemples de solutions face à chacun de mes problèmes, que je vais m’efforcer de respecter, d’appliquer:

. Fatigue: commencer au plus tôt ses devoirs pour se coucher plus tôt,…

. Contrainte: accepter ce fonctionnement, m’y soumettre je n’ai pas le choix, ça fait partie du « jeu »…

. Basse estime de soi: me formuler des pensées positives et dynamisantes, être optimiste,…

. Pas motivé: me fournir des objectifs sur le long et moyen terme, me promettre une récompense,…

. Distraction: limiter mon temps, me promettre de me distraire uniquement après avoir accompli un devoir,…

. Mauvaise organisation: être plus rigoureux, se chronométrer pour chaque tâche, limiter son temps, ranger au fur et à mesure mes cours

. Prise de tête: adopter un état d’esprit positif, demander de l’aide à mon entourage (parent, amis…) si je rencontre des difficultés…

. Retire aucun plaisir: commencer par des tâches simples, relativiser,…

REMARQUE: Ces solutions peuvent évoluer. Si certaines ne fonctionnent pas, j’en chercherai d’autres !

« Et alors, pourquoi tu m’racontes tout ça Nivek ? »

J’écris pas cet article pour faire beau !

Toi aussi,  tu veux réussir tes examens ou tes contrôles ? Toi aussi, tu veux avoir de bonnes notes ? Je me trompe ?

Alors si j’ ai écris cet article, c’est que je veux que TOI AUSSI, tu puisses mettre au clair les difficultés que tu peux rencontrer par rapport aux devoirs ! Et que tu parviennes à y remédier !

Prend 2 feuilles: l‘une pour faire la mindmap, l‘autre pour proposer des solutions face aux problème que tu as écris sur ta mindmap (pourquoi pas d’ailleurs, sous forme de mindmap qui aurait pour thème: « Solutions face aux problème des devoirs »)

Alors à toi de jouer ! 😉 Fais une Mindmapping, propose des solutions pour chaque problème, expérimente ces solutions, puis reviens me voir, pour me faire part – j’espère – de tes progrès !

Publicités

6 commentaires sur “Voici POURQUOI vous n’avez pas envie de faire vos devoirs et COMMENT y remédier !

  1. ABSOLUMENT GENIAL !

    C’est la première chose qui me vient à l’esprit après ton article.
    Le MindMapping est vraiment un outil… je me dois de dire « magique » ! C’est tout à fait formidable : dès que tu l’utilises, tout va mieux, on trouve plus vite des solutions et des idées ; surtout dans la rédaction d’article. Je trouve que depuis que j’utilise les cartes heuristiques avant de créer un article, ils ont ensuite beaucoup plus de sens !

    Et je remarque que tes articles eux aussi prennent toujours plus de qualité, c’est peut-être parce que celui-ci tu l’as fait avec une MindMap ; mais je le trouve vraiment au-dessus des autres en terme de style et de structure !

    Vivement le prochain !
    Encore bravo pour ce super article 😉

    Amicalement,
    Alexis

    • Salut, salut, Alexis ! 😉

      Ben merci beaucoup, pour ton commentaire élogieux ! 😉
      Je n’ai jamais fait encore d’article avec une Mindmap, mais je pense que je vais le faire.
      ici, j’ai arrangé la structure au fur et à mesure, en fait. Ce qui est marrant, c’est que je part d’une simple idée, et au final, cette idée devient un véritable article qui prend tout son sens. En gros, je sais pas où je vais mais j’y vais… Lol
      C’est vrai qu’une mindmap m’aiderait surement à mieux gérer mon temps de rédaction, je pense. J’essayerai ! 😉

      J’espère que cet article te sera utile, si tu rencontre ce problème 🙂

      A bientôt, Alexis !

      Nivek

    • Hello, hello, Aina !

      D’abord, merci ! J’espère que que ça t’aidera 😉

      Ensuite, je tiens juste à te féliciter, car tu te distingues de la majorité des gens ! 😉

      Pourquoi ? Car tu as choisi de passer immédiatement à l’ACTION !

      En effet, en règle général, beaucoup de gens (moi y compris !), lisent, se disent que c’est cool, que ça pourrait les aider, mais ne font finalement rien; ils en restent au stade de la lecture… !

      Une petite voix vient les perturber: « Oh, je n’ai pas le temps de faire ça, c’est trop long ! », « Ah si ça se trouve c’est efficace pour Nivek mais pas pour moi », « Je ferai ça un autre jour, j’ai pas envie maintenant, j’ai d’autres trucs à faire » etc, etc…

      En fait, leur petite voix, ne leur fait penser qu’à des excuses pour repousser l’ACTION ! C’est beaucoup plus facile de ne pas AGIR.

      On peut très bien ne pas avoir le temps tout de suite, mais dans ce cas, il vaut mieux noter l’idée de l’article sur un post-it, pour s’en souvenir et le relire si besoin, plus tard ! ça c’est AGIR ! 😉
      Et puis, si on n’a pas essayé une méthode qui semble sympa, on ne peut pas dire qu’elle n’est pas efficace ! Il est nécessaire d’ESSAYER, et seulement ensuite, de juger le résultat !

      Tu ne t’en rendais peut-être pas compte, Aina, que tu te distinguais de la majorité ?! Je pense que maintenant si 🙂

      A très bientôt, Aina ! 🙂
      N’hésite pas à repasser pour me dire si ça t’a aider, ou pas ! ça me fera plaisir ! 😉

      Nivek, pour vous servir !!!! 😉

  2. Pingback: A classer | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s