On n’apprend PAS de ses erreurs ?!


En vérité, c’est le cerveau qui n’apprend pas de nos erreurs; il apprend beaucoup mieux de nos succès. C’est ce que semble avoir démontré une étude américaine faite sur des singes (juillet 2009) – Source: Le monde de l’intelligence

En effet, selon cette étude, le cerveau apprend beaucoup mieux lorsqu’on réussi à faire quelque chose. Le succès a une influence bien plus forte sur le cerveau que l’échec. 

L’expérience

Les chercheurs ont observé le cerveau des singes en train d’apprendre une nouvelle tâche, par essais successifs. Chaque bonne réponse augmente la réaction neurologique dans le cortex préfrontal et les ganglions de base, impliqué dans l’apprentissage, et améliore la performance lors de l’essai suivant. En revanche, la moindre erreur et tout est à refaire, même après une série de bonnes réponses: la performance des essais suivants tient du hasard, comme si le singe n’avait absolument rien appris.
Ainsi, contrairement à l’image populaire, on n’apprend pas de ses erreurs ! :p Bien sûr, les erreurs si elles sont analysés permettent d’évoluer, mais le cerveau lui, avance grâce au succès.
En fait, le succès provoque une libération de dopamine, l’hormone de la récompense, qui renforce la réactivité des neurones, situés dans le cortex moteur et les ganglions de la base. 
Cerveau humain
Pour apprendre, le cerveau se dope au succès ! (Futura-sciences.com)

Mon avis


En fait, je trouve cela pertinent et très intéressant, car par exemple me concernant, ça fait bientôt 1 an que j’apprends à faire du piano, à apprendre à jouer des morceaux seul, grâce à internet. Et je dois dire que plus j’ai de résultat, autrement dit, plus j’arrive bien à jouer une partie d’un morceau que j’aime en m’entrainant, plus je m’entraine, plus je prend de plaisir, plus jai envie d’apprendre. C’est un véritable cercle vertueux 🙂
En revanche, je voulais au départ faire de la guitare, mais j’ai assez vite abandonné, car il fallait beaucoup trop d’entrainement pour trop peu de résultat: je considère que jouer de la guitare est plus technique, il faut en effet pincer les bonnes cordes, placer ses doigts correctement, et enchainer tout ça assez rapidement pour parvenir à faire quelque chose de correcte. ça m’a parut beaucoup plus fastidieux. C’est pourquoi je me suis « rabattu » sur le piano 🙂 Et je ne pensais d’ailleurs pas aimer autant faire du piano 😉
Et toi, qu’est-ce-que cela t’inspire ? 🙂

ça sent les vacances…


Eh bien, oui, voilà quelques semaines que je n’ai rien posté. D’ailleurs, je culpabilise un peu…

J’aurai bien quelques excuses qui paraissent pertinentes, du genre: je travaillais durant tout le mois de juillet, ou encore, que je suis en vacances tout le mois d’aout, mais je vais vous les épargner (Oups, trop tard :p).

Ceci étant, je vais essayer d’améliorer ça, en essayant d’écrire quelques articles. Enfin… je vais essayer…. Car la flemme me guette ^^
Mais j’ai des idées. Encore faut-il les transformer en actions, puis en articles :p

Aussi, je souhaite améliorer certains points du blog, je pense que je vais commencer par là d’ailleurs.

A+ lecteur ! A très bientôt !!! ET bonne vacances à toi !!!! 🙂

Galerie

Mon bac: j’ai eu chaud, mais je l’ai eu !

Cette galerie contient 6 photos.


Les résultats du baccalauréat sont tombés voilà 1 semaine. À la session de juin 2011, 85,6 % des candidats ont obtenu leur diplôme, séries générales, technologiques et professionnelle confondues (+ 0,1 % par rapport à 2010) ! Avec un taux … Lire la suite

Galerie

Bilan Général #1

Cette galerie contient 3 photos.


C’est les VACANCES ! 😉 M’enfin, pas tout à fait encore, me concernant… Y a le poids des résultats du bac qui me pèse toujours dessus, comme pour beaucoup de Terminales, je pense 🙂 Vais-je aller au rattrapage ? Vais-je … Lire la suite

Bac 2011: ça fuit de partout !


Ca fuit de partout !!!

Eh oui, vous n’êtes sans doute pas passé à côté de ces informations concernant la fuite de l’exo 1 en math, et apparemment aussi d’une partie des sujets en anglais et physique-chimie !!!

Je vous propose de passer en revu (images + vidéos) ce qui a été dit, au cours de ces derniers jours.

Sources: TF1RTL – Itele

Luc Chatel, annonçant que l’exercice 1 de math ne sera pas noté

Des avis de lycéens sur la « neutralisation » de l’exo 1 en math:

Est-ce une bonne idée de supprimer « l’exo le plus simple » (je confirme) ? Faut-il repasser l’examen de math ?

Comment la fuite a t-elle été possible ? Quelles conséquences ?

D’autres fuites ?

Luc Chatel: « Nous avons répartis les 4 points de l’exercice 1 neutralisé, sur les exercices 2 et 3, les mieux réussis par les élèves »
Qu’est-ce-qu’il en sait ? Il a déjà tout corrigé ?! ^^

Des élèves auraient reçu des sujets par texto, avant les épreuves


Bon… Quoi qu’il en soit, perso’, je ne pense pas que ces diverses fuites vont changer grand chose au niveau de ma note; enfin…. je crois ! C’est plus par soucis d’équité que ça pose problème. En tout cas, ça remet en cause le fonctionnement traditionnel du bac. Faut-il plutôt préférer le contrôle continu, comme cela se fait en Allemagne, par exemple ? Sans doute… !

Corrections sujets de philosophie au BAC 2011bac 201


Proposées par Philomag.com, voici quelques exemples de corrections.
Repris de http://blondetpatrice.wordpress.com/

Pour les L:

Sujet 1 – Sujet 1 : Peut-on prouver une hypothèse scientifique ?  

Sujet 2 –  L’homme est-il condamné à se faire des illusions sur lui-même ?

Sujet 3 – Texte de Nietzsche

Pour les ES:

Sujet 1 – La liberté est-elle menacée par l’égalité ?

Sujet 2 – L’art est-il moins nécessaire que la science ?

Sujet 3 – Texte de Sénèque

Pour les S:

Sujet 1 – La culture dénature-t-elle l’homme ?

Sujet 2 – Peut-on avoir raison contre les faits ?

Sujet 3 : Texte Pascal (que j’ai choisi ! ^^)

Les 3 conditions du bonheur ? : Santé – Amour – Passion


Je vous le rappel, sur ce blog, je parle de bac, mais aussi des moyens pour être plus heureux et s’épanouir. Car cela me semble important, voire indispensable, de se connaître, de sentir bien avec soi-même, pour pouvoir réussir son bac, (et aussi sa vie…). Alors, le bonheur, tel est l’objet de ce nouvel article 🙂

C’est en parlant avec ma mère qui était quelque peu triste de ne pas pouvoir aider financièrement mes frères qui galèrent un peu, que j’ai eu cette réflexion.  Je lui ai alors déclaré, avec sans doute une certaine part de naïveté: « Tu sais, moi je pense que le plus important dans la vie c’est la Santé, l’Amour, et la Passion ». Cela dit, je crois vraiment en ce que j’ai dit. C’est pourquoi je vais donc essayer à travers cet article de développer mon affirmation ! 🙂

Ne sois pas triste ! 🙂 Commence par prendre conscience des conditions qui peuvent te rendre heureux.


Bien sûr, je n’ai que 18 ans, et sans doute que ma vision de la vie évoluera. Mais pour le moment, je vois le bonheur ainsi. J’espère être pertinent en écrivant ces 3 conditions du bonheur. A vous de me le dire.

Pour être heureux, il faut donc:

  • La santé

Définition: la santé c’est avoir un équilibre psychique, un bon fonctionnement intellectuel et un bon fonctionnement de l’organisme.

Pour être heureux, on a besoin d’être en bonne santé. Puisque lorsque la santé est là, on a la possibilité de faire ce que l’on désire. Souvent, d’ailleurs, par santé ça nous évoque le mot maladie, surtout maladie physique. Or il faut aussi avoir une bonne santé mental, avoir le moral (voir paragraphe « Amour »).

Pour autant, par exemple l’handicapé physique, ne peut-il pas être heureux ? Je pense que si, mais ce sera plus difficile, car il va devoir se battre plus qu’une personne en meilleur santé pour obtenir ce qu’il souhaite et être heureux…

Pour entretenir sa santé, le sport est super important à mon avis. Il permet de s’oublier. Par exemple, j’aime beaucoup courir avec de la musique aux oreilles (du Coldplay – My favorite band ! Yeah !). C’est mon petit moment à moi, où je peux m’évader et penser à des choses positives, lorsque j’ai pas trop le moral.

Prendre conscience de sa bonne santé lorsque l’on est triste, c’est déjà essentiel. Car, ça signifie qu’on peut vivre. Et n’est-ce pas indispensable pour l’Homme de vivre pour pouvoir ensuite être heureux ? ^^ Prenons chaque jour conscience de ça.

  • L’amour

Définition: l’amour c’est un sentiment d’attachement absolu, un lien affectif puissant, ou encore un sentiment d’affection et d’attachement profond qu’éprouve une personne pour une autre.

L’amour de soi, l’amour d’une autre personne, l’amour des autres. L’amour, mais aussi l’amitié, c’est ce qui permet de nouer des relations, de s’enrichir des autres. « L’enfer est tout entier dans ce mot: solitude », disait V.Hugo. En effet, certes nous avons parfois besoin d’être seul pour réfléchir, penser, se retrouver soi-même. Mais nous avons surtout besoin de donner et de recevoir de l’amour. Et c’est parfois bien plus difficile qu’il n’y parait, surtout en fonction de ce que l’on a pu vivre dans le passé.  Mais, c’est l’essence même de l’Homme, sans quoi je pense qu’il ne peut pas être pleinement heureux.

Ainsi, pour s’épanouir, il faut avoir de l’estime pour soi, il faut des amis, ainsi qu’une famille. D’ailleurs, Pourquoi ne pas commencer par prendre confiance en soi, afin de pouvoir mieux communiquer avec les autres ?

L’amour de soi

Mais surtout, c’est important de s’aimer, de s’accepter. C’est la base pour pouvoir nouer des relations avec les autres. S’aimer soi-même c’est se comporter comme un ami envers soi-même. C’est donc être indulgent envers soi: critiquerions-nous un ami, le couvririons-nous de reproches à chaque à chaque erreur ? Le traiterions-nous de tous les noms, du genre: « Pauv’ con ! Quel connard celui là » etc… (ça me tenais à cœur d’illustrer ces propos mdr !) ? Ne me dîtes pas que si ! Lol Autrement c’est que ce n’est pas un ami ! 🙂

Il faut apprendre à se parler avec des mots respectueux, à être indulgent envers nous-mêmes, à nous offrir des moments agréables. Toutefois, il faut bien distinguer l’amour de soi de l’égoïsme, qui lui, consiste à ne satisfaire que ses propres intérêt, le plus souvent au détriment des autres.

L’amour des autres

Aussi, parlons de l’amour des autres. C’est quelque chose qui me tient à cœur. En ce qui me concerne, assez tôt (vers10-11 ans peut-être…)   j’ai été quelqu’un de tolérant, d’indulgent envers ceux que je pouvais rencontrer autour de moi. Ainsi, quand certains de mon âge, se moquaient assez méchamment d’un camarade de classe pour des raisons infondées, je trouvais ça injuste et ne participais pas à cet acharnement, et ce, même si cette personne n’était pas forcément un ami. Pourtant, je pense qu’il m’aurait été facile de me moquer à mon tour, et par la même, d’être considéré comme quelqu’un de « cool », en faisant rire mes camarades sur le dos de cette personne.

Mais, assez tôt (je ne saurai dire vers quel âge non plus malheureusement), j’ai intégré cette phrase: « ne  fais pas aux autres, ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse ». Je me demande d’où je l’ai entendu et pourquoi elle m’a tant marquée. Mais ce qui est certain, c’est qu’elle m’a construit sur ce chemin de tolérance. C’est plus tard que j’ai découvert que ça venait de Confucius, philosophe chinois de 500 ans av. J-C.  Ainsi, plutôt que de me moquer, ou de blâmer, j’essaye (j’avoue, je me le demande pas systématiquement pour les gens méchants, que je peux au premier abord critiquer) de me demander pourquoi telle personne est ce qu’elle est, c’est-à-dire parfois violente, méchante, timide, complexée… car l’humain se cache derrière le criminel, la souffrance se cache peut-être derrière la méchanceté.

Aujourd’hui, je n’ai pas changé. En écrivant cela, je pense à 3 personnes de mon âge que je côtoie qui sont bien souvent dans ce cas là. Je trouve toujours facile de s’acharner sur une personne parce qu’elle est sans doute plus faible. Je choisi de faire preuve de compassion, d’empathie, plutôt que de choisir la facilité, alors que je pourrai très bien moi aussi « m’amuser » à critiquer, me moquer, et ainsi « être cool » auprès de mes amis. Pour autant, je ne vole pas toujours à leur secours: je ne me risque pas forcément de les défendre, car je n’ai pas suffisamment  confiance en moi pour m’affirmer ainsi. Mais il m’arrive quand même parfois de le faire.

Pour finir, je tiens à dire que, bien sûr que je ne suis pas un ange. Bien sûr qu’il y a donc sans doute une part d’hypocrisie dans ce que je dis. Mais je ne suis qu’un Homme avec ses défauts, et ses qualités. Mais, ce qui est certain, c’est que j’ai choisi cette voie de tolérance envers les autres. Comme vous, peut-être, d’ailleurs ? 🙂

Au final, je pense que pour être heureux, il faudrait peut-être aussi respecter et aimer les autres, le monde, sans pour autant se laisser marcher sur les pieds puisque l’on a appris à s’aimer et se respecter soi-même.

  • La passion

Définition: la passion c’est une énergie qui suppose un engagement vital; le passionné est une personne qui a un gout très vif pour quelque chose.

La passion que l’on oppose souvent à la raison souffre souvent d’une image négative. Bien sûr, il faut être raisonnable, faire parler sa raison. Mais aussi, sa passion. Car la passion permet de déjouer tous les obstacles, contraintes que l’on peut rencontrer au cours de la vie. Elle permet d’avoir une énergie gigantesque à toute épreuve. Le passionné est animé par un intérêt très fort pour ce qu’il entreprend. Il ne voit souvent pas le temps passer lorsqu’il fait cette action passionnante. Et il n’y a rien de plus épanouissant.

Eh Oh !  je vous entend me hurler dessus, en grognant: « Et l’argent, dans tout ça ? Oui, l’argent, ça rend pas heureux, peut-être ?! « . Du calme, j’y viens 🙂
Cependant, je tiens à préciser tout de suite, que ça me paraît évident que l’argent ne permet pas à lui seul de rendre heureux (voyez les points précédents ! 🙂 ). Car l’argent n’est qu’une invention de nos sociétés modernes, qui tend à créer des besoins qui ne sont pas forcément essentiels pour être heureux. Mais il faut reconnaître qu’avoir beaucoup d’argent, dans notre monde, permet d’être plus libre; et c’est principalement de cette liberté que peut naître un certain bonheur. Il faut relativiser: attention à ne pas donner trop d’importance à l’argent; cela nuirait à votre bonheur !

Mais pour en revenir au passionné, en effet, très souvent, voire inévitablement, le passionné est riche. Riche intérieurement, mais aussi riche financièrement. Riche intérieurement car il s’épanouit dans son apprentissage. Riche financièrement car en effet, entreprendre quelque chose uniquement pour gagner de l’argent est souvent limité. En revanche, si l’on fait quelque chose également pour son plaisir, parce qu’on est motivé, et pas uniquement pour l’argent, on peut bien souvent s’attendre à gagner beaucoup plus d’argent que l’on aurait pu espérer. Et cela s’explique par les raisons évoquées plus haut: le passionné ne voit pas le temps passer, il s’abandonne à sa tâche, il persévère malgré les difficultés, il est déterminé. C’est un PA-SSIO-NNE !

Le hic

Vous me direz, encore faut-il trouver sa ou ses passions !  Et est-il possible de n’avoir aucune passion ? Je ne pense vraiment pas… Ce serait triste quand même. Vous avez quand même quelque chose pour laquelle vous portez un intérêt très fort, même si ça ne vous semble pas être une passion.

Exemples de passions: écouter de la musique, jouer d’un instrument (piano, violon, guitare….), la lecture, l’écriture, enseigner, regarder des films/séries, faire du sport (VTT, foot, courses…), faire rire ses amis, l’informatique, la photographie, le bricolage, les animaux, l’histoire, les jeux, les enfants (oui, ils peuvent être passionnant…), vous-même (!)  etc…

Cette liste n’est évidemment pas complète ! 🙂 Alors, à vous d’y réfléchir ! 🙂

Pour finir, je vous renvois à cette citation de ma page de présentation« Rien de grand ne s’est accomplie ici bas sans passion »HEGEL (1770-1831), philosophe allemand. A méditer 🙂

Maintenant, vous voulez bien me rendre un petit service ? Exprimez-vous s’il vous plait 🙂 C’est ce qui m’encourage à faire ce blog.
Des remarques ? Dîtes-moi ce-que cela vous inspire ? Êtes-vous d’accord avec ma vision ? Je vous réponds au plus vite 🙂 Et n’hésitez pas à partager l’article : par Facebook, par email…. (voir boutons ci-dessous).

Cadeau: Livre numérique sur la confiance en soi


Pour inaugurer cette rubrique, je vous offre un petit cadeau 🙂

Il s’agit d’un livre numérique que j’ai trouvé par hasard. Je le met à votre disposition, car je le trouve très intéressant et, qui plus est, très facile d’accès. Pour la petite anecdote, je l’ai d’ailleurs pratiquement  entièrement lu sur mon portable (j’ai un nokia XpressMusic :p) Hihihi ! Ah ! Je dis: merci la technologie ! 🙂

Si, comme moi, tu n’oses pas participer en cours, poser des questions, alors que tu aimerai tellement. Mais tu as peur d’être jugé, critiqué, par la classe ou ton prof, qu’on te prenne pour un fayot. Parfois tu prends même conscience que cette peur est infondée, car tu t’entends bien avec les gens de la classe, et avec les prof’, mais c’est plus fort que toi, tu n’oses pas. C’est pour cela que je lis des livres et des magazines à sujets, car je CHOISI d’évoluer. Alors je partage avec vous 🙂

En effet, ca me semble indispensable de se sentir bien dans ses baskets pour révéler tout le potentiel qu’on a en nous, et ce, dès maintenant ! Oui, se cacher dernière ses difficultés n’est pas la solution. Alors, si l’on veut changer, il faut choisir d’AGIR. Pour agir, pas besoin de déplacer des montagnes; il faut seulement faire le PREMIER PAS, un tout petit pas, qui vous permettent d’entrer dans le cercle vertueux du progrès 🙂 Après, ça ira tout seul.

De plus, je rappelle que je vais peut-être me diriger vers des études de psychologie, pour devenir psychologue. Alors si j’peux un petit peu aider quelqu’un à être plus heureux, alors je serai également heureux 🙂 Cette rubrique a été pensée pour cela: vous permettre de trouver les moyens d’être heureux et de vous épanouir.

Télécharger: Les astuces de la confiance en soi

Ce livre numérique de 28 pages, s’organise en 3 temps:

1- L’auteur évoque la différence entre l’estime de soi et la confiance en soi. On y apprend notamment:
– En quoi ces 2 notions sont différentes
– A réfléchir à partir de notre expérience, pour savoir si nos difficultés proviennent de la confiance ou de l’estime.
….

2-L’auteur décrypte ce qu’on appelle  » l’estime de soi », et nous permet de prendre conscience que nous pouvons changer. On y apprend:

– Pourquoi il est impossible d’ avoir confiance en soi si on n’a pas d’estime de soi.
– Le cercle vicieux du manque d’estime personnelle
– Pourquoi le perfectionnisme n’est pas une qualité, au contraire.
– Et comment éliminer ce perfectionnisme
….

3- L’auteur décrypte la notion de « confiance en soi », et nous invite à agir pour évoluer de ce côté. On y apprend:

– Pourquoi il est tout à fait normal de ne pas être confiant lorsque l’on fait quelque chose de nouveau
– Pourquoi « Se croire capable, c’est presque l’être » (David Buxton, sociologue)
– Comment agir pour évoluer; notamment en commençant par de petits objectifs.
– Comment dépenser son énergie en action plutôt qu’en pensées sources de nervosité.
– Quels sont les différentes façons de penser que l’on peut avoir, et comment on peut essayer de les changer.

Télécharger: Les astuces de la confiance en soi

J’espère que vous apprendrez des choses à partir de ce livre numérique. Ca me ferait très plaisir d’avoir vos retours 🙂 Savoir s’il vous a été utile, et en quoi il l’a été.

A bientôt !

Interview: Pourquoi mon ami écrit-il depuis très jeune ? Qu’est-ce que ça lui apporte ?


Hé hé hé ! Je suis de retour ! ^^ Voilà un article que j’avais réalisé depuis un moment, mais pour lequel j’ai mis un certain temps à arranger et à mettre en page. Mais vous vous demandez certainement: « Quel est donc cet article qui a demandé tant d’effort, tant de sueurs, tant de souffrances, à réaliser pour Nivek ? »  (bon j’exagère sans un doute un peu, un tout petit peu).

Eh bien, je vous propose ma 1ère interview réalisée sur ce blog ! J’ai choisi d’interroger un ami au sujet de l’écriture. Je vous laisse lire, et espère que vous prendrez du plaisir, et apprendrait des choses, en la lisant ! 🙂

Au fait, vous m’direz: quel est le rapport avec le bac ? Eh bien, tout d’abord cet article fait partie de la rubrique « Un peu d’esprit« , et puis je crois aussi simplement qu’évoquer le thème de l’écriture n’est pas totalement hors-sujet 🙂 De plus, je trouve aussi sympa de ne pas rester enfermé dans un thème spécifique  mais de s’ouvrir sur des thèmes qui se rejoignent; et on est aussi là pour se faire plaisir. Enfin, j’espère que cette interview vous apportera quand même quelques enseignements 🙂 (et puis trêves de justifications, c’est mon blog, j’fais c’que j’veux ! Nah ! :p)

Mais avant, voici une petite liste des écrits qu’à produit mon ami à ce jour:

Lire la suite