Galerie

Ayez conscience de VOS différentes formes d’intelligence !

Cette galerie contient 3 photos.


Vous êtes vous déjà demandé quel était votre style d’apprentissage ? Préférez-vous regarder, écouter, écrire, agir, sentir ? Personnellement, je ne me suis jamais trop demandé quel était mon style d’apprentissage, du moins consciemment. Mais je sais que j’aibesoin de … Lire la suite

On n’apprend PAS de ses erreurs ?!


En vérité, c’est le cerveau qui n’apprend pas de nos erreurs; il apprend beaucoup mieux de nos succès. C’est ce que semble avoir démontré une étude américaine faite sur des singes (juillet 2009) – Source: Le monde de l’intelligence

En effet, selon cette étude, le cerveau apprend beaucoup mieux lorsqu’on réussi à faire quelque chose. Le succès a une influence bien plus forte sur le cerveau que l’échec. 

L’expérience

Les chercheurs ont observé le cerveau des singes en train d’apprendre une nouvelle tâche, par essais successifs. Chaque bonne réponse augmente la réaction neurologique dans le cortex préfrontal et les ganglions de base, impliqué dans l’apprentissage, et améliore la performance lors de l’essai suivant. En revanche, la moindre erreur et tout est à refaire, même après une série de bonnes réponses: la performance des essais suivants tient du hasard, comme si le singe n’avait absolument rien appris.
Ainsi, contrairement à l’image populaire, on n’apprend pas de ses erreurs ! :p Bien sûr, les erreurs si elles sont analysés permettent d’évoluer, mais le cerveau lui, avance grâce au succès.
En fait, le succès provoque une libération de dopamine, l’hormone de la récompense, qui renforce la réactivité des neurones, situés dans le cortex moteur et les ganglions de la base. 
Cerveau humain
Pour apprendre, le cerveau se dope au succès ! (Futura-sciences.com)

Mon avis


En fait, je trouve cela pertinent et très intéressant, car par exemple me concernant, ça fait bientôt 1 an que j’apprends à faire du piano, à apprendre à jouer des morceaux seul, grâce à internet. Et je dois dire que plus j’ai de résultat, autrement dit, plus j’arrive bien à jouer une partie d’un morceau que j’aime en m’entrainant, plus je m’entraine, plus je prend de plaisir, plus jai envie d’apprendre. C’est un véritable cercle vertueux 🙂
En revanche, je voulais au départ faire de la guitare, mais j’ai assez vite abandonné, car il fallait beaucoup trop d’entrainement pour trop peu de résultat: je considère que jouer de la guitare est plus technique, il faut en effet pincer les bonnes cordes, placer ses doigts correctement, et enchainer tout ça assez rapidement pour parvenir à faire quelque chose de correcte. ça m’a parut beaucoup plus fastidieux. C’est pourquoi je me suis « rabattu » sur le piano 🙂 Et je ne pensais d’ailleurs pas aimer autant faire du piano 😉
Et toi, qu’est-ce-que cela t’inspire ? 🙂

Quels sont mes objectifs concernant le blog ?


Je tiens donc à exposer mes objectifs concernant ce blog de façon plus précise pour que vous y voyez un peu plus clair ! 🙂 D’ailleurs, moi aussi j’y vois plus clair, par la même occasion ! Lol

Mes objectifs par rapport à ce blog

– Ecrire 1 article par semaine sur la thématique du blog  et vous aider à mieux travailler; ce qui implique d’être régulier dans l’écriture et la publication de mes articles

– Faire 1 bilan tous les mois sur le blog d’une part, sur mon ressenti pour le bac  d’autre part

– Augmenter mes connaissances dans l’art de blogger

– Comprendre en quoi un blog a un potentiel économique

– Echanger avec vous, les visiteurs, et faire de nouvelles rencontres enrichissantes ! 🙂

– Avoir un trafic et une activité sur le blog intéressants (je n’ai pas d’objectif chiffré pour le moment)

– Acquérir de nouvelles compétences grâce à mes lectures (psychologie, pédagogie…) diverses que je partagerai sur le blog

– Réussir à me donner les moyens de travailler pour le bac et de le « réussir » (pas simplement « l’obtenir »)

Voilà ! Peut-être qu’ils évolueront au cours du temps; sans doute. D’ailleurs, à propos d’objectifs, j’ai un autre article dans lequel j’ai exposé des objectifs que je me suis fixé, étant majeur depuis peu.

Si non, toi, as-tu l’habitude d’avoir des objectifs ? Par exemple, avoir un bonne note, gagner un match, se muscler, apprendre à jouer d’un instrument, réussir à toucher son nez avec sa langue… Que sais-je… ! 🙂

1,2,3, …. déjà 18 ans !


Un cap

Eh oui, l’âge de la majorité c’est quand même un cap. Je ne m’en rendais pas vraiment compte jusqu’au jour où j’ai dû m’ouvrir un compte en banque, pour transférer l’argent que j’avais sur un compte pour mineur….

A présent, je suis responsable de la vie que je souhaite mener ; le confort parental va disparaître peu à peu, place à l’autonomie et la responsabilité de mes choix, de mes actions. Mes rêves sont maintenant confrontés à la réalité ! Ben oui, à cet âge on a tous des rêves, des ambitions, faut pas croire ! Et soit je prends conscience qu’ils sont irréalisables (certains le sont sans doute…), soit je décide de me donner les moyens de les réaliser !

18 ans

Oh que non, j’vais pas faire mon nostalgique… ! 🙂

Mes sentiments : frustration et excitation

Pour le moment je ressens à la fois de la frustration et de l’excitation.

De la frustration car je commence petit à petit par prendre conscience que j’entre dans la vie active, que je m’approche de l’autonomie intellectuelle puisque je suis libre de faire mes propres choix directement, alors qu’auparavant, c’est mes parents qui le faisaient pour moi, en accord avec moi certes, mais c’était leur parole qui comptait ; et je m’approche aussi de l’autonomie financière car je devrais bien avoir un jour mes propres revenus !

De l’excitation c’est plutôt excitant de savoir que je peux agir selon ma propre volonté, que je rentre dans le monde des « grands », que je suis entièrement responsable de moi-même, et que j’ai donc plus de liberté.

Lire la suite